Voyance en privé pas chère - cb sécurisée 01.78.41.48.80

Voyance rapide sérieuse et fiable - voyance en direct par téléphone 08.99.96.90.99

Votre Blog de voyance

Entre vous et nous...

Retrouvez ici tous nos articles sur la voyance, les arts divinatoires, l'éveil spirituel et le bien-être

mercredi, 05 avril 2017 13:45
Choisissez votre note
(2 Votes)

 

Le pouvoir de sa destinée

Contrairement aux animaux, aux végétaux et aux minéraux, les êtres humains disposent de leur libre arbitre, c'est-à-dire qu'ils ont la capacité de faire des choix. ll est essentiel de reconnaître ce formidable pouvoir : grâce à lui, nous avons la faculté de déterminer quelle direction donner à notre vie, nous pouvons créer notre propre destinée.

Récupérer son pouvoir à un prix


Nos souffrances affectives, émotionnelles ou encore psychologiques résultent souvent d'un hiatus que nous percevons intuitivement : nous sentons confusément que nous n'arrivons pas à incarner notre nature profonde. Pour atteindre celle-ci et forger sa vie, ii faut accepter de plonger dans l'inconnu et de mener un combat contre soi-même, car chacun développe en lui des résistances au changement, souvent bien plus fortes qu'il ne l'imagine. Même si notre situation actuelle ne nous satisfait pas, nous la connaissons et elle demeure rassurante et confortable... jusqu'à un certain point. À la peur de l'inconnu s'ajoute celle d'avoir à faire face à nos contradictions, nos manques, nos frustrations. Nous sommes parfois tellement attachés à nos souffrances que nous préférons atteindre le seuil de l'intolérable pour agir. Pour retrouver son libre arbitre, se respecter et s'aimer, il faut aussi avoir le courage de contacter des douleurs enfuies, quitte à se faire aider s'il le faut. C'est à ce prix que l'on avance dans sa quête intérieure et que l'on peut s'ouvrir à toutes les richesses de la vie.

chamanismeelemiahvoyance

 

Mais nous en sommes également responsables. Que nous l'utilisions bien ou mal ne dépend que de nous : personne ne peut vivre à notre place ! Malheureusement, nous ignorons bien souvent cette force qui est en nous. Cette absence de conscience fait que nous nous mésestimons souvent et que nous abandonnons ce pouvoir à d'autres, notre famille, nos amis ou encore un parti politique. En s'en remettant à eux, en se déchargeant sur eux, nous nous empêchons de vivre pleinement et nous acceptons de rester enfermés dans nos peurs et nos inhibitions. Or, celles-ci nous entravent, nous bloquent et nous conditionnent depuis l'enfance. Elles nous enferment dans des rôles que nous n'avons pas choisis et surtout briment la part la plus créative de nous-mêmes.

Dans l'incapacité d'exprimer nos potentialités, notre essence profonde, nous en venons à nous rebeller, à devenir agressifs. Nous en voulons à ceux qui semblent nous manipuler, sans même nous rendre compte que c'est nous qui avons provoqué cette situation. La seule façon de sortir de cette spirale infernale est de reprendre notre vie en main, de " récupérer " notre libre arbitre, ce pouvoir que nous avions délaissé, et d'oser enfin être tels que nous sommes.

 

Se sentir responsable de tous ses actes

"Ça, c'est tout toi ", " Tu n'y arriveras jamais ", " Tu es bien comme ton père "... toutes ces petites phrases distillées durant l'enfance et auxquelles nous n'avons pas forcément prêté attention continuent très souvent de nous conditionner dans notre vie d'adulte. Nous sommes attachés à notre passé, et les difficultés, les craintes, les empêchements que nous avons aujourd'hui prennent racine dans notre histoire. Être libre, totalement responsable de sa vie implique de reprendre son pouvoir à ceux à qui nous l'avons abandonné.

Mais attention, il ne s'agit pas à l'extrême de tout imputer et reprocher à " papa maman ". La prise de conscience de ces conditionnements " archaïques " est une première étape qui parfois peut être franchie avec l'aide d'un psychanalyste ou d'un psychothérapeute, mais elle n'est pas la seule. il reste également à se défaire de toutes les entraves que nous avons accumulées au fil du temps, alors que nous étions pleinement capables de nous affirmer dans notre vie professionnelle, sociale et privée, afin de reprendre le " pouvoir " que nous avons confié aux autres par manque de confiance.

Car prendre conscience de sa vraie valeur permet de ne plus s'attacher à des êtres, des choses ou des lieux qui s'avèrent finalement néfastes.

 

 PETIT EXERCICE PRATIQUE

Quatre ennemis chaque jour

Dans la plupart des traditions chamaniques, quatre ennemis se présentent chaque jour sur notre route qu'il nous faut combattre pour accéder plus profondément à notre vraie nature. ll s'agit de : la peur (celle de s'exprimer, d'être soi-même) ; l'omnipotence (le désir de tout maîtriser pour vaincre la peur) ; l'omniscience (la certitude de savoir, la fermeture à tout nouveau savoir) ; la lassitude (la passivité face aux autres, aux événements, le pessimisme, la routine).

chamanismeelemiahvoyance

 

Une promenade en foret est une belle occasion de faire le point sur un certain nombre de blocages ou de sentiments négatifs que vous pouvez avoir et qui vous empêchent d'avancer plus avant dans votre cheminement intérieur. Marcher est un moyen efficace d'une part de se reconnecter avec la nature alentour, l'Univers, et d'autre part de réfléchir, de méditer.

 

  • Choisissez un lieu que vous connaissez bien afin de ne pas perdre votre énergie à déterminer quel chemin emprunter.

Détendez-vous et marchez à votre rythme. Au cours de cette promenade, et tout en faisant le point sur vous-même, vos conditionnements, vos freins, vos peurs, ramassez des petites choses - brindilles, plumes d'oiseaux, feuilles - suivant votre intuition et les émotions que font naître vos réflexions.

 

  • Commencez par vous remémorer votre enfance.

Passez en revue tous les conditionnements que vous avez hérités, qu'ils viennent de vos parents, de vos professeurs ou de ceux qui de près ou de loin ont joué un rôle dans votre éducation. Essayez de savoir précisément ce que vous reprochez à toutes ces personnes, ce qu'elles ont fait ou n'ont pas réussi à faire.

 

  • Puis rappelez-vous vos aspirations.

Quand vous étiez adolescent(e), qu'attendiez-vous de la vie, quels étaient vos rêves, vos espoirs ? Qu'est-ce qui a contrarié vos projets ? Pensez à ce qui vous a bloqué dans vos désirs de changements ou d'action.

 

  • Examinez ensuite les idées qui vous tenaient à coeur et que vous jugez aujourd'hui bien différemment.

Qu'est-ce qui vous a empêché à l'époque de percevoir les choses telles qu'elles sont?

 

  • Enfin, recensez si vous le pouvez les peurs qui vous paralysent et vous empêchent d'être totalement vous-
    même.

Commencez par reconnaître qu'elles ne sont, la plupart du temps, qu'imaginaires. Par exemple, vous anticipez des événements qui pourraient avoir des conséquences désastreuses s'ils se réalisaient, mais qui en fait ne se réalisent jamais. En clair, ces craintes sont uniquement une production de votre mental et elles vous bloquent jusqu'à vous inhiber. La première étape dans le processus de leur élimination consiste à les reconnaitre pour ce qu'elles sont : si vous avez le courage de les affronter, alors vous avez le pouvoir de les chasser. Ayez confiance en vous, dans le pouvoir que vous avez. Petit a petit, vos inquiétudes se dissoudront d'elles-mêmes.

 

  • À i'issue de ce petit examen introspectif, essayez de pardonner à tous ceux qui vous ont fait du tort.

Attention, pardonner ne veut pas dire effacer les actes répréhensibles que d'autres ont pu commettre, mais se libérer de l'emprise qu'ils peuvent encore exercer sur vous. Lâchez prise. Ensuite, pardonnez-vous à vous-même. Libérez-vous de vos conditionnements et de vos peurs.

 

  • De retour chez vous, brûlez les menus objets que vous avez ramassés durant cette promenade méditative.

Par ce geste, vous renoncez symboliquement à vos peurs et conditionnements. En regardant le feu qui les consume, vous les sentirez s'évaporer et vous récupérerez une partie de votre pouvoir personnel.

 

Être soi pour rencontrer la vie

Comment faire pour être soi ?

La meilleure façon est :


- de ne pas adopter une attitude stéréotypée, figée en toutes circonstances (rire, acquiescement, bouderie, etc.), mais de rester à l'écoute de sa petite voix intérieure pour comprendre ce que telle phrase ou telle situation provoquent en soi .

- d'exprimer simplement ses émotions sans peur d'être rejeté: en osant dire que l'on est peiné, touché, ému ou heureux face à tel ou tel événement, on ne risque jamais d'être ridicule car ce que l'on renvoie est authentique; le seul " risque " est simplement de toucher l'autre au plus profond de lui-même.

- d'énoncer avec fermeté mais sans aucune agressivité ni jugement négatif un avis contraire, une opinion personnelle quand les circonstances l'exigent.

- d'oser dire " non " sans se sentir coupable.

chamanismeelemiahvoyance

 

Retrouver son pouvoir personnel, se reconnecter avec son moi intérieur ne signifie évidemment pas qu'il faille vivre seul, barde de certitudes et barricadé dans un orgueil excessif, détaché de tout et de tous. Cette attitude ne mène à rien si ce n'est à l'isolement et à la souffrance. Bien au contraire, il faut aller vers les autres et faire des choix en sachant qu'ils relèvent de notre totale responsabilité. En agissant ainsi, nous ne luttons plus " contre " une peur, un manque, mais nous œuvrons, nous construisons, nous créons " avec " et nous nous reconnaissons comme issus de la même essence que tout ce qui existe. " Comme si la rencontre avec soi signifiait les retrouvailles entre le moi intime et ce qui, en nous, se sait " poussière d'étoile " selon la belle expression d'Hubert Reeves. "

Savoir que la richesse du monde se trouve en chacun de nous, que nous n'existons pas en tant qu'élément séparé et indépendant mais au contraire faisant partie d'un tout, est un réel réconfort et permet de s'affranchir de beaucoup d'angoisses. Cela devrait aussi, à l'instar des indiens d'Amérique qui depuis des siècles perçoivent le sacré dans chaque élément de la nature qui les entoure, nous inciter à nous traiter comme un bien précieux, le plus précieux qui soit, et à adopter le même comportement avec chaque être que nous rencontrons.

 

Oser se présenter dans sa vérité

Souvent, la peur d'être rejeté, mal aimé, de paraître ridicule aux yeux des autres, nous conduit à nous présenter affublé d'un masque. Comment s'étonner ensuite de ressentir un vide intérieur, un isolement, une coupure entre soi et les autres ? Se montrer tel que l'on est n'est pas facile, mais c'est la seule voie pour se réconcilier avec soi-même, se sentir fort intérieurement et parvenir à tisser des liens vrais. Bien sûr, en acceptant de " se montrer dans sa vérité ", il ne s'agit pas de dire tout ce qui passe par la tête, de faire fi des convenances sociales, de blesser, provoquer, s'opposer systématiquement, bref de vivre comme un rustre et un malotru.

Mais il ne s'agit pas non plus de se montrer serviable à outrance et de dire oui à tout propos, juste dans l'espoir de se faire aimer (très souvent c'est le contraire qui se produit), ni de sourire systématiquement en société ou de renier ses convictions pour adhérer à la majorité.

 

Être bienveillant avec soi-même

Etre bienveillant avec soi-même, c'est cesser de se juger négativement et de prendre toutes les fautes sur soi, c'est faire attention à soi et prendre soin de sa vie. Lorsqu'un enfant chute alors qu'il tente d'apprendre à marcher, sa mère ne l'accuse pas d'avoir commis une faute : cela n'aurait aucun sens. Sans verser dans la complaisance, nous devons nous aussi nous voir et nous accepter en situation d'apprentissage et " excuser " les fautes que nous sommes amené à faire. Rien ne sert de s'appesantir sur de légères erreurs de parcours. Se les reprocher sans cesse ne conduit qu'à " plomber " son existence. Dans la pensée chamanique, la vie est mouvement, invention. Alors, dites-vous que vous êtes en formation permanente et laissez vos jugements, votre culpabilité ou les ressentiments que vous nourrissez à l'encontre des autres s'écouler comme le fait un cours d'eau dans son lit.

 

 

 

Le chamanisme (ELEMIAH VOYANCE 08 99 96 90 99)

 

logo elemiah voyance modifie 9 
Elemiah voyance, le cabinet de la "VRAIE VOYANCE" par excellence.

 

  • Chamanisme traditionnel: vers une spécialisation +

      Chamanisme traditionnel: vers une spécialisation A ujourd'hui, le chaman n'est plus un guérisseur " généraliste " auprès duquel le clan, la Lire l'article
  • Un sens profond du sacré +

      Un sens profond du sacré   Tout possède une âme, un esprit, une énergie vitale Dans le système de Lire l'article
  • La place et le rôle du chaman au sein de sa communauté +

      La place et le rôle du chaman au sein de sa communauté Le chaman n'œuvre jamais pour lui seul mais Lire l'article
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Laissez un commentaire